PROLOGUE

 

Ce deuxième volet qui fait suite à l'historique de la fabuleuse ligne stratégique allemande du Wutachtalbahn traite à présent des lignes ferroviaires militaires en Alsace-Lorraine et des liaisons trans-vosgiennes.

* Le premier dossier abordé dans ce nouveau site concerne l'histoire d'un raccordement stratégique pas comme les autres. Le noeud ferroviaire d'Epinal-Bertraménil que peu de gens connaissent, illustre à merveille l'extraordinaire complexité pour les militaires de disposer de raccordements directs au niveau de certaines bifurcations stratégiques.
* Le deuxième dossier du sommaire fait le point sur l'historique de la liaison inachevée Wesserling-Saint Maurice par le tunnel du Bussang qui devait permettre de relier les Vosges du Sud à l'Alsace.
* Le troisième dossier permet de découvrir l'histoire du tunnel de Sainte Marie aux Mines qui permettait d'assurer autrefois la liaison Saint-Dié-Sélestat avant sa reconvertion en tunnel routier en 1976. Son histoire est intiment liée à celle du tunnel du Bussang, les deux projets ayant été menés en parallèle et ayant connu un sort similaire.
* Un quatrième et ultime dossier qui sera complété traite de l'histoire de la liaison Strasbourg-St Dié par le col de Saales.

Ces dossiers seront progressivement enrichis au fur et à mesure que nouveaux éléments arriveront. Je vous laisse à présent découvrir ce nouveau volet de l'histoire ferroviaire contemporaine aux travers des pages qui suivent.

L'ancienne gare de Colroy-Lubine sur la ligne Strasbourg-St Dié par le col de Saales dont l'architecture est caractéristique des constructions de la Compagnie de l'Est sur une ligne qui fut exploitée de bout en bout par l'administration AL avant d'être reprise par la SNCF à partir de 1937.

Agrandissement

 

 

Retour l'index